Traitement naturel hépatite B

Guérir de l’hépatite B, C, D en 4 mois avec nos antiviraux naturels Effihep, Gefine-F sans effets secondaires. Réduire le risque de cirrhose quand il existe une coïnfection HB/HD. Protéger le foie en cas d’hépatite C Avec hepirax…etc.

Un virus est un agent infectieux qui vit et se reproduit à l’intérieur des cellules. La structure d’un virus comprend deux parties: la souche génétique d’ADN ou ARN, une couche qui protège ses protéines des molécules génétiques. L’hépatite est une attaque virale sur le foie qui peut conduire à une inflammation et a plusieurs autres complications. On peut dire que l’infection n’attaque que lorsque le système immunitaire est assez affaibli, Plus de 70% des sujets infectes par l’hépatite en générale ne présentent pas de symptômes,  le reste de 30% en présente des symptômes quand il y’a une défaillance immunitaire, C’est le cas de d’herpes et du H.I.V. cette expérience nous prouve que dans tout traitement, quand les mécanismes de défense ne sont pas renforces, on peut se diriger vers des complications destructeurs. C’est-à-dire que le premier traitement est le renforcement du system immunitaire afin d’affaiblir le virus en état de dormance pour mieux le détruire avec le temps.

Le virus de l’hépatite est très vicieux, c’es un virus qui se répand et se duplique spécialement dans le foie créant des perturbations. L’hépatite peut s’endormir et se cacher dans d’autres parties du corps lorsqu’il se sent menace, mais peut ressurgir plus tard lorsque le système immunitaire du concerne est défaillant pour avoir un contrôle sans rivalité. A chaque fois qu’une cellule du corps devient suffisamment faible, le virus s’y installe. De tous les types d’hépatite, la ‘’C’’  reste la plus redoutable, d’autres types comme l’hépatite A, disparait sans  intervention à condition que le système immunitaire soit en bonne état. Pour ce qui est de l’hépatite D, son virus a besoin des anticorps de l’hépatite B pour se développer. Ce qui revient à conclure qu’il est difficile de contracter une hépatite D sans avoir une hépatite B.

On distingue l’hépatite aigue et chronique. La forme aigue évolue rapidement en quelques semaines et peut être moins agressif en fonction du nombre de cellules mises en causes, avec une restitution complète de la fonction hépatique une fois l’avancée de l’inflammation termine. L’hépatite chronique par contre peut progressivement conduire à une cirrhose du foie. A noter qu’une hépatite virale peut récidiver, c’est l’une des raisons pour lesquelles on conseille au malade de ne pas se fatiguer, de continuer un régime pauvre en graisse et sans alcool. Il est nécessaire de consommer des aliments normaux et bios si possible :

  • Consommez beaucoup de fruit (pomme, raisins) et legumes frais,
  • Consommez aussi du poisson de meilleur qualite,
  • Consommez debeaucoup de legumes sous forme de bouillon.

Cependant, un taux de CD4 et une charge virale normale permettrait à l’organisme de résister à toute tentation opportuniste du virus contre notre système de défense. Le traitement naturel que nous proposerons pour le virus du SIDA ne sert qu’à détruire les bactéries et contenir la propagation des envahisseurs viraux

Parmi  les multiples cas d’infection que nous rencontrons chez certains malades, certains souffrent de coïnfections virales:

  • (HB/HD)
  • Transaminases SGOT/SGPT bien au dessus de la moyenne
  • Test de CD4 < 450/mm3 valeur référentielle   >500/mm3
  • PCR (HD) 2.355.000 copies par ml
  • PCR (HB)  000 Ul/ml

Pour un cas pareil, nous prescrivons un traitement d’une durée de 04 mois:

  • Ripane fol ou hep 7 en poudre – 2 bouteilles de 330ml/mois x 4 mois
  • Effihep sirop fort – 14 bouteilles de 330ml/mois x 4 mois
  • Gefine – f 01 bouteille de 330ml/mois x 4 mois

Le choix revient au patient de faire des examens de contrôle deux mois après le début du traitement pour avoir un aperçu de l’efficacité des produits.

Patient guéri d’hépatite B                 

La confidentialité que nous exige le domaine de la sante et de ses plus hautes organisations ne nous permette  pas de délivrer ou de publier tout ce qui est comme dossier médical des malades. Qui, jusqu’ici nous font confiance sur le respect de leur vie privée et de leurs soucis de sante. Etant donne que certains d’entre vous voudront des preuves de la fiabilité de nos produits naturels, nous avons demande a l’un de nos patients la permission de rendre public une partie de son dossier médical concernant ses examens médicaux avant et après le traitement prouvant sa guérison totale.

Le patient en question souffrait d’hépatite B chronique depuis plusieurs années, après avoir suivi un traitement antiviral pharmaceutique pendant plus de 2 ans avec l’interféron et ses multiples effets secondaires, il décide de nous contacter pour une consultation mais n’étant pas dans l’un des pays ou nous y sommes installes, la consultation se fait en ligne. Il nous envoi par messagerie ses derniers examens médicaux récents (se référencer dans l’onglet <>) fait dans un laboratoire de sa localité, Consultez les résultats du patient dans l’onglet PREUVES.

Qu’est ce que l’hépatite B ?

Comment contracter l’hépatite B? 

Quels sont les symptômes de l’hépatite B? 

Comment diagnostique-t-on l’hépatite B? 

Comment est l’hépatite B?

Comment prévenir l’hépatite B?

L’hépatite C plus mortelle que le Sida

Qu’est ce que l’hépatite B?

L’hépatite B est une maladie du foie causée par le virus de l’hépatite B.

Comment contracte-t-on l’hépatite B?

Le virus de l’hépatite B se transmet par les liquides corporels (sang, le sperme et les sécrétions vaginales) et peut aussi se transmettre de la mère à l’enfant dans certaines conditions pendant l’accouchement.

Le risque d’infection par tous ceux qui ont été expose à des liquides d’une personne infectée:

  • Rapports sexuels non proteges avec une personne infectee
  • Faire des tatouages avec des outils non sterilises
  • L’hemophilie
  • Dialyse
  • Exposition au sang ou des secretions du corps

Quels sont les symptomes de l’hépatite B?

Certaines personnes atteintes d’hépatite B aigue ou chronique sont généralement asymptomatiques, les symptomes de l’hépatite B apparaissent habituellement 14 semaines après l’infection. Ces symptomes sont:

  • Fievre
  • Fatigue
  • Jaunisse
  • Urine foncee
  • Maux de tete
  • Nausees…etc.

Comment diagnostiquer l’hépatite B?

L’hépatite B est diagnostique par un test sanguin qui permet d’évaluer la présence de l’antigène de surface de l’hépatite B (HBsAg) et les anticorps IgM contre l’antigène nucléocapsidique de l’hépatite B (IgM anti-HBc).

Anti-HBs +: révèle que le sujet a été vacciné, ont reçu des immunoglobulines, est à l’abri, ou a un enfant qui a reçu les anticorps de la mère.
Anti-HBc +: révèle une infection passée ou présente et l’immunité dure pour toujours.
IgM anti-HBc +: révèle une infection récente par le VHB (3 a 6 mois).
HBeAg +: révèle une réplication virale active et forte infectiosité.
HBsAg +: révèle la présence l’hépatite A, aiguë ou chronique. La persistance au-delà de 6 mois après l’infection aiguë indique une progression de l’hépatite chronique.

Comment est l’hépatite B?

Plus de 70% des patients ne peuvent ôter le virus de l’organisme se transformant sous une forme chronique de la maladie et entrainant des complications telles que la fibrose, la cirrhose, l’insuffisance hépatique qui entraine le cancer du foie.

Il y’a pas une obligation d’utiliser les médicaments en cas d’hépatite B aigue, la maladie se dissipe tout seul mais par contre il est important d’effectuer des tests sanguins régulièrement pour contrôler le virus. Il est aussi conseille en cas d’hépatite B aigue de:

  • Suivre un regime alimentaire equilibre, riche en liquides et en aliment energetique
  • Eviter la consommation d’alcool, mauvais pour le foie
  • Eviter les activites epuisantes
  • Eviter les medicaments pharmaceutiques qui sont succeptibles de degrader le foie qui a déjà des dysfonctionnements.

Comment prévenir l’hépatite B?

Pour les femmes enceintes atteintes du virus VHB, le bébé devra être injecté d’immunoglobulines après la naissance. Le bébé recevra aussi les trois premières doses de vaccin contre l’hépatite B dans les six premiers mois, si un an après le test sanguin se révèle être négatif, une dernière dose est recommande.

La seule façon de prévenir l’hépatite B est la vaccination, il sera très  nécessaire pour certaines personnes a risque:

  • Patients atteints d’une maladie du foie
  • Toxicomanes
  • Patients sous dialyse
  • Partenaires sexuels infectes
  • Personnels de sante….etc.

La rate

La rate est en fait un réservoir des cellules appelées monocytes.

En cas de traumatisme avec attaque de microbes pathogènes, la rate est capable de se contracter et d’expulser dans le sang une multitude de ces globules blancs pour aller combattre l’ennemi. La rate «qui se dilate» peut passer de 300 grammes à 1,5 kilo. Elle produit des cellules sanguines.

La rate est un organe situé en haut à gauche de l’abdomen, sous la dernière côte et accolé à l’estomac. Même si la rate se situe dans l’abdomen, elle n’a aucun rapport avec la digestion. Elle joue principalement des fonctions immunologiques et sanguines.

C’est un organe fragile et mou. La rate, très riche en vaisseaux, pèse en moyenne 300 grammes chez un adulte, mais peut aussi assez facilement changer de volume. Elle se compose de deux parties :

– La pulpe rouge qui filtre les globules rouges (hématies) et en stocke une partie.

– La pulpe blanche qui sert à la défense immunitaire de l’organisme.

Quel est le rôle de la rate ?

La rate joue un rôle très important dans l’immunité, c’est-à-dire dans le système de défense de l’organisme. Elle joue aussi un rôle majeur pour les différentes cellules du sang : globules rouges, globules blancs, et plaquettes.

La rate permet la fabrication des globules rouges et des autres cellules de la circulation sanguine. Ensuite, cette fonction s’arrête. Chez l’enfant et à l’adulte, les globules rouges sont produits par la moelle osseuse (dans les os), et la rate sert alors à stocker les globules rouges.

La rate a également un rôle de filtre. Grâce à une famille de globules blancs spécialisés, les macrophages, les germes ainsi que les cellules vieillies ou dégénérées sont capturés et éliminés.

Certains lymphocytes (une variété de globules blancs servant à la défense immunitaire) sont également fabriqués dans la rate.

De plus, la rate a un rôle de stockage d’une partie des plaquettes, ces cellules qui interviennent dans la coagulation du sang.

L’hypertrophie de la rate (splénomégalie) est causée par des maladies qui peuvent être inflammatoire, sanguine et infectieuse. Les causes d’une hypertrophie ou une augmentation de la rate peuvent être nombreuses :

Les infections :

  • l’hépatite
  • la mononucléose infectieuse (maladie de Pfeiffer)
  • la malaria
  • la syphilis
  • la tuberculose
  • l’endocardite bactérienne (inflammation de la structure interne du cœur, dont les valves cardiaques)
  • la psittacose
  • la brucellose
  • l’infection à HIV

Les pathologies hépatiques :

  • la cirrhose du foie
  • l’hypertension portale
  • la défaillance cardiaque avec une présence massive de sang dans le foie…..etc.

Les symptômes

Souvent, la splénomégalie proprement  ne cause pas de symptômes et elle détectée lors d’un examen de routine (palpation de l’abdomen). Lorsque des plaintes apparaissent, elles peuvent prendre plusieurs formes.

• une douleur dans la partie supérieure gauche de l’abdomen, qui peut irradier vers l’épaule
• une sensation de gonflement, même en ayant mangé peu, qui s’explique par le fait que la rate hypertrophiée fait pression sur l’estomac
• de la fatigue
• des infections à répétition

L’hépatite C plus mortelle que le sida

Est-il possible de vivre pendant de nombreuses années avec une co-infection HC/H.I.V? il est effectivement possible de vivre avec ces  deux infections sans avoir l’impression d’être malade, même en ayant une seul de ces maladies vous êtes disposes a plusieurs problèmes de santé qui endommageront votre organisme. Sachez que l’hépatite C est plus mortelle que le Sida. Il s’attaque au foie pouvant causer une cirrhose entrainant un cancer du foie ou une insuffisance hépatique. Le H.I.V lui, rend le système immunitaire stérile contre toutes les infections pouvant tuer.

Grace aux plantes médicinales de la nature, tout est possible en ce qui concerne la santé et ses maladies incurables.

Conseils aux malades

Un mode de vie hygiénique et une alimentation saine privilégie une bonne sante. Le régime alimentaire est fondamentale pour mieux gérer le virus de l’hépatite C (VHC), il peut faciliter la réponse au traitement en vue de renforcer le système immunitaire et de favoriser la régénération du foie.

Le régime alimentaire:

  • Limiter les aliments concentres en sucres et en matières grasses
  • Éviter de l’alcool pour protéger et regener le foie
  • Consommer des aliments riche en vitamines C, et A
  • Consommer fruits et légumes ; laits, poissons ou œufs
  • Une consommation convenable de protéines pour regenerer le foie et conserver sa masse musculaire
  • Un apport journalier en calorique nécessaire

Nous n’oublions pas ceux et celles qui n’ont pas assez de moyens pour se faire  prendre en charge avec nos antiviraux naturels, c’est dans cette optique que nous vous proposons une liste de quelques plantes médicinales dotées de plusieurs propriétés antivirales et anti-inflammatoires, vous pouvez aussi faire des recherches approfondies sur les différentes plantes médicinales dans les moteurs de recherches  Google ou Bing.

Voacanga africana


Les chercheurs ont utilisé plusieurs sources végétales et ont mené des essais sur des cellules humaines, Un second essai a testé les propriétés anti-inflammatoires

Le Voacanga africana, a révélé un potentiel pharmacologique important pour ses effets anti-inflammatoires et neuro-protecteurs.

Il  peut atteindre six mètres et son écorce, ses graines, ses feuilles servent de base à un grand nombre de remèdes traditionnels. Il aurait des effets contre quelques  maladies virales.

La mélisse

La mélisse fait partie de la pharmacopée universelle. Elle est encore aujourd’hui cultivée pour ses usages médicinaux comme l’affaiblissement de l’immunité. Des chercheurs ont découvert les propriétés antivirales de la plante, et les effets de la mélisse contre le virus de l’herpès ont été menés.

Traitement de l’herpès labial des chercheurs ont évalué l’efficacité sur sa capacité à réduire l’ensemble des symptômes et à accélérer la guérison de l’herpès. Ce traitement pourrait également diminuer la récurrence des crises3. Des recherches in vitro ont confirmé l’activité antivirale de l’huile essentielle de mélisse contre les 2 types du virus de l’herpès et l’hépatite B et C.

 Les feuilles d’olivier

Antiviral et antibactérien

L’oleuropéine et d’autres composants trouvés dans les feuilles d’olivier ont une caractéristique unique qui rend cette partie de la plante particulièrement efficace dans la lutte contre divers micro-organismes, comme les bactéries et les virus. Cette substance altère la capacité des virus à créer des acides aminés, empêchant ainsi leur reproduction et leur multiplication. En outre, ils agissent seulement contre les micro-organismes, proposant une solution ciblée sur le problème, sans effets collatéraux ni attaque contre les autres composants de notre corps.

Antioxydant 

Les feuilles d’olivier contiennent également beaucoup de phénols, des antioxydants qui neutralisent l’action des radicaux libres. Les radicaux libres sont des substances actives qui accélèrent le vieillissement de nos cellules.

Anti-inflammatoire

L’un des usages les plus communs de l’extrait de feuilles d’olivier est le traitement de diverses infections du corps. L’activité antimicrobienne de l’oleuropéine réduit l’inflammation.

Le sureau, l’arbuste aux multiples vertus

Ses fleurs ont des propriétés médicinales telles qu’anti-inflammatoire, antivirale, tandis que ses fruites ont de grandes propriétés anti-cancérigènes. Il existe plusieurs variétés de sureaux, certaines sont comestibles et d’autres ne le sont pas.

Les scientifiques ont confirmé les utilisations traditionnelles de l’astragale et ont prouvé l’effet tonifiant de l’astragale sur le système immunitaire et son action protectrice contre les bactéries et les virus. Cette plante est un complément efficace pour l’immunité (en particulier les cellules T4), protège les fonctions hépatiques et réduit les œdèmes.

Actions pharmacologiques

  • Système immunitaire : augmente la formation des anticorps, en particulier les IgA et IgG dans la muqueuse nasale des personnes sensibles aux refroidissements.
  • Système cardiovasculaire : abaisse la pression sanguine et améliore la microcirculation.
  • Foie : hépato protectrice, prévient la perte de glycogène hépatique.
  • Sur le contrôle de la glycémie : diminue le taux de sucre dans le sang mais sans effet hypoglycémique préjudiciable.
  • Sur la respiration cellulaire : améliore la tolérance des cellules à l’anoxie, augmente le taux d’AMP cyclique, et inhibe la croissance des cellules tumorales.
  • Sur les glandes surrénales : favorise leur bon fonctionnement et s’oppose aux états de fatigue chronique.

Recommandations thérapeutiques

  • Fatigue chronique avec manque de résistance à l’effort, transpiration excessive avec asthénie, convalescence.
  • Infections chroniques, boutons avec suppuration.
  • Mauvaise résistance au froid avec tendance aux refroidissements, faiblesse pulmonaire surtout pendant la période hivernale.
  • Effets secondaires de la chimiothérapie et de la radiothérapie.
  • Etat de stress.
  • Asthme bronchique, allergies saisonnières.
  • Insuffisance hépatique

Le chardon-Marie contre certains  radicaux libres

C’est vraisemblablement un meilleur antioxydant qui est tout aussi efficace que les vitamines C et E, D, le chardon-Marie contribue à prévenir les dommages causés par l’excès de radicaux libres. Il facilite le remplacement des cellules du foie à se régénérer par des cellules saines des cellules usées ou abîmées.

Cependant, des études cliniques auprès de patients souffrants d’hépatites chroniques de type B et C ont montré que des recueils de chardon-Marie pouvaient réduire la nécrose des cellules hépatiques. Il peut aussi diminuer la formation de tissu fibreux sclérosé et fait aussi baisser le taux sanguin de transaminases, soit un marqueur sérologique des dommages hépatiques.

 Bienfaits du chardon-Marie en supplément

Le chardon-Marie permettrait de protéger le foie contre les effets secondaires de certains médicaments, dits hépatotoxiques. Cette plante a également une action anti-inflammatoire.

Enfin, le chardon-Marie est recommandé dans la prévention et le traitement des calculs biliaires, car il améliore l’évacuation de la bile sécrétée par le foie et accumulée dans la vésicule biliaire avant d’être déversée dans l’intestin pour participer à la digestion des graisses.

Bienfaits de racine de pissenlit

Le système immunitaire contrôle toutes cellules cancéreuses ou non cancéreuses  de notre corps. Tant que le système immunitaire est en bonne santé, on n’a en général  pas  des soucis  de santé.
Quand notre système immunitaire fonctionne mal, il perd de la notoriété  sur toutes les  cellules du corps  et celles-ci commencent à manger des cellules vivantes et c’est cela qu’on appelle le cancer.

Cette poudre, à base de racine de pissenlit contient des molécules naturelles qui reconstruisent le sang et le système immunitaire. Quand le système immunitaire est reconstruit à un tel point, il reprend le contrôle sur les cellules, il leur fait face et commence à nettoyer le désordre qu’elles ont provoqué. C’est pour cette raison que vous devez beaucoup vous alimenter parce que le corps doit se renforcer tout seul.
Cela ne fonctionnera pas pour les gens qui n’ont pas de réserve importante d’énergie.
Les cancérologues tentent d’éliminer le cancer de votre corps avec de la chimio ou de la radiothérapie. En agissant ainsi, votre système immunitaire et votre appétit sont détruits. Pareil pour des patients souffrants d’hépatites virales, avec des effets secondaires des antiviraux pharmaceutiques.
Alors que ces 2 choses (système immunitaire et nutrition) sont les plus importantes dont votre corps et a  le plus besoin pour vaincre les maladies virales ou le cancer.

 

Il en existe une multitude de plantes médicinales ayant des propriétés virales, on les dénombre par centaines et toutes sont plus ou moins en phases avec toutes maladies virales.

 Combattre la graisse grasse d’une manière naturelle?                                                                                 

Les traitements naturels  sont une excellente option lorsque vous voulez guérir cette maladie et prévenir les maladies chroniques. A cette occasion, nous partageons avec vous à 100% certains des remèdes naturels qui peuvent aider à lutter contre cette maladie et prévenir le développement, ce qui pourrait entraîner des conséquences désastreuses.

Artichaut, Ce légume est faible en calories et a une action diurétique qui favorise l’élimination des liquides retenus, de manière à améliorer le fonctionnement de l’organisme en général. Il surveille les niveaux élevés de cholestérol et de sucre dans le sang, un élément qui est l’un de ses principaux avantages dans la lutte contre la graisse du foie, car il aide à réduire l’absorption des graisses. La meilleure façon de prendre l’artichaut est sous la forme de préparations infusées ou dans la lumière comme cuit ou cuit à la vapeur. Il est conseillé de le manger au moins deux fois par semaine.

Pamplemousse, jus de pamplemousse, Cet agrume populaire n’est pas seulement bon pour perdre du poids et prévenir le diabète, mais il réduit également le foie stéatose. Un composé présent dans le pamplemousse, connu sous le nom de naringénine, peut être responsable d’une oxydation plus élevée des composants gras. Comment le prendre? Un jus de pamplemousse 100% naturel est le meilleur moyen de profiter de toutes les propriétés de cet aliment.

Radis, Pauvres en calories, les radis ont une action anti-inflammatoire et purifiante qui contribue à améliorer l’état du gros foie. Sa consommation fréquente aide à réduire la graisse corporelle et l’empêche de s’accumuler dans cet organe important. Les radis peuvent être consommés crus dans les salades.

La Betterave Dans un faible pourcentage de cas, l’évolution d’une hépatite virale peut prendre une forme chronique pouvant entrainer une grave altercation fonctionnelle du foie, la cause reste toujours inconnue.  L’hépatite toxique par contre, est un terme utilise pour designer les lésions hépatiques produites par l’ingestion de poisons ou de médicaments inappropriés. L’absorption massive d’un produit toxique peut détruire les cellules hépatiques en quelques heures ou jours, mais l’intoxication peut être lente et progressive (produits chimiques, médicaments, alcool).

Nous n’oublions pas ceux et celles qui n’ont pas assez de moyens pour se faire  prendre en charge avec nos antiviraux naturels, c’est dans cette optique que nous vous proposons une liste de quelques plantes médicinales dotées de plusieurs propriétés antivirales et anti-inflammatoires, vous pouvez aussi faire des recherches approfondies sur les différentes plantes médicinales dans les moteurs de recherches  Google ou Bing.

Témoignages

Je developpeais des symptomes semblables aux maladies virales mais apres quelques prescriptions d’examens de la part de Psamgreen, j’ai constate que je souffrais d’hepatite B chronique avec une transaminases tres au dessus de la norme. J’ai demande, Un traitement de 10 semaines seulement avec l’antiviral Effihep et Gezena. Mon premier contrôle a été surprenant, ADN HB indetectable apres 12 semaines, il m’a été conseille d’en consommer encore pour une duree de 1 mois, a la fin de ce mois j’ai attendu deux semaines pour faire un nouveau contrôle ou l’on m’a declare negatif. J’attends faire un autre apres 3 mois pour uneconfirmation. Je suis originaire d’Abidjan.

Je souffrais d’une coinfection virale d’hepatite C et B, une echographie du foie avec quelques complications, transaminases et phospahatases alcalines assez haut. Je me suis vu prescrire comme supplements: Hepirax 2/ Hepirax/Effihep pour une durée totale de 32 semaines. Quatre mois après j’avais déjà un HB indétectable, a la fin du traitement le virus du HC était aussi indétectable j’ai juste attendu la séronégativité en continuant a nouveau mon même traitement sans effets secondaires pendant 3 mois de plus.

Je développais des symptômes semblables aux maladies virales mais après quelques prescriptions d’examens de la part de Psamgreen, j’ai constate que je souffrais d’hépatite B chronique avec une transaminase très au dessus de la norme. J’ai demande, Un traitement de 10 semaines seulement avec l’antiviral Effihep et Gezena. Mon premier contrôle a été surprenant, ADN HB indétectable après 12 semaines, il m’a été conseille d’en consommer encore pour une durée de 1 mois, a la fin de ce mois j’ai attendu deux semaines pour faire un nouveau contrôle ou l’on m’a déclaré négatif. J’attends faire un autre après 3 mois pour une confirmation. Je suis originaire d’Abidjan